Ubiquinol

Ubiquinol, qu’est-ce que c’est ?

Ubiquinol est la forme réduite, antioxydante et active de la Coenzyme Q10 (CoQ10) que votre corps utilise pour obtenir ses bénéfices santé. Dans le plasma de l’être humain en bonne santé, plus de 90% de la Coenzyme Q10 existe sous la forme réduite (ubiquinol). ubiquinol

Produite naturellement dans le corps, l’ubiquinol est la CoQ10 qui a été converti en une substance nécessaire pour être utilisé dans la production d’énergie cellulaire. En plus de son rôle essentiel dans la production d’énergie, elle est l’un des antioxydants liposolubles disponibles les plus puissants connus, protégeant les cellules du corps des dommages causés par le stress oxydatif et les radicaux libres.

D’importantes recherches montrent que si vous êtes âgé de plus de 25ans, cette forme réduite est supérieure pour votre santé en de nombreux points. Nous allons voir en quoi il est important de prendre de l’ubiquinol tous les jours pour sa grande variété de bienfaits sur la santé et son excellente biodisponibilité.

Ubiquinol vs Coenzyme Q10

Si vous avez moins de 25 ans, votre corps est tout à fait capable de convertir la CoQ10 à sa forme réduite. Toutefois, si vous êtes plus âgé, votre corps a de plus en plus de mal à convertir le CoQ10 oxydée en ubiquinol.
Il semblerait que sa diminution avec l’âge soit vraiment similaire à la diminution de l’hormone de croissance (HGH) et que cela donne alors un graphique similaire :

ubiquinol 2

Mis à part le vieillissement, de nombreux autres facteurs peuvent aussi influer sur ce processus de conversion, y compris :

  • Une demande métabolique accrue
  • Le stress oxydatif
  • Un apport insuffisant de CoQ10 alimentaire
  • Insuffisance des facteurs requis pour la biosynthèse et la conversion de l’ubiquinol
  • Les effets secondaires potentiels de certaines maladies
  • Changements dans les gênes liés au vieillissement.

Si vous êtes âgé de plus de 40 ans, il est fortement recommandé de prendre de l’ubiquinol du lieu de la CoQ10 car elle est beaucoup plus efficacement absorbée par votre corps. Dans toutes les études menées jusqu’à présent, il a en effet été démontré que l’ubiquinol été beaucoup plus bio-disponible que la forme non réduite ( CoQ10 ).

Ubiquinol : comment peut-elle aider à prévenir la Myalgie induite par les statines ?

L’ubiquinol n’est disponible dans le commerce que depuis environ huit ans, mais il y a déjà plus de 100 études démontrant ses nombreux avantages sur la santé. Un domaine de recherche intense concerne l’effet de l’ubiquinol sur la myalgie causé par les statines. Lorsque vous prenez une statine, il est important de comprendre que vous:

  • Epuiser votre corps de la source d’énergie primaire pour le cœur – à savoir la Coenzyme Q10
  • Diminuer la protection antioxydante des différents lipides dans le sang, qui sont nécessaires pour le métabolisme normal

L’ubiquinol est un élément essentiel de la respiration cellulaire et de la production d’ATP. Quand vous considérez que votre cœur est l’organe le plus demandeur en énergie dans votre corps, vous pouvez deviner comment il peut être potentiellement dévastateur d’en épuiser sa principale source d’énergie cellulaire! Ainsi, alors que l’une des revendications des statines est de prévenir les maladies cardiovasculaires, vous êtes en réalité en train d’augmenter les risques lorsque vous épuisez votre corps en CoQ10.

Par conséquent, si vous êtes sur un traitement à base de statines, vous devez vous assurez une supplémentation en Coenzyme Q10 – idéalement sous la forme d’ubiquinol – pour contrer le préjudice subi par le médicament lui-même.
L’autre partie que la plupart des gens ne réalisent pas est que la CoQ10 et l’ubiquinol sont des molécules solubles biosynthétisés dans dans les lipides de votre sang. Le support est le lipide du sang : le cholestérol. L’ubiquinol conserve en fait votre taux de LDL (souvent désigné comme le «mauvais» cholestérol) réduit, car elle est un antioxydant exceptionnellement puissant.

Il faut noter que le taux de cholestérol LDL réduit n’est pas un mauvais cholestérol du tout. Seule la version oxydée va causer un problème. Donc, en réduisant la production de Coenzyme Q10 dans votre corps, vous êtes également entrain de supprimer le mécanisme qui empeche votre taux de cholestérol LDL de faire du mal à votre corps.

Il y a des raisons de croire que l’ubiquinol pourrait en fait être une meilleure alternative aux statines pour contrôler le taux de cholestérol et protéger des maladies cardiaques. Malheureusement, cela peut prendre un certain temps avant que l’on admette ses pouvoirs thérapeutiques.

En effet, cela devrait être prouvée dans des essais cliniques formels et couteux, et puis vous pouvez être assuré d’un combat par les compagnies pharmaceutiques. Le médicament Lipitor seul est responsable de près d’un cinquième du chiffre d’affaires annuel de Pfizer ! L’ubiquinol ne pourrait pas produire ces bénéfices, et la Big Pharma ne serait sûrement pas prête à tirer un trait sur la vache à lait que représentent les statines à cause d’un simple complément alimentaire, sans faire un énorme bruit. Pourtant, il y a assez de preuves très convaincantes pour considérer l’ubiquinol, que vous preniez une statine ou non – et peut-être même en remplacement.

Ubiquinol : les bénéfices anti âge

Encore une fois, l’ubiquinol est un élément essentiel pour la production d’énergie dans chaque système cellulaire aérobie, et si vous l’enlever, vous compromettez considérablement la fonction mitochondriale. Cela affecte plus que votre cœur : En plus de la maladie cardiovasculaire, la dysfonction mitochondriale est devenue de plus en plus reconnue comme étant directement liée au processus de vieillissement lui-même, y compris de nombreuses maladies liées à l’âge.

De nombreux experts anti-âge croient qu’optimiser vos mitochondries est l’une des stratégies les plus efficaces que vous pouvez avoir pour prolonger votre espérance de vie, et il y a un nombre écrasant d’études animales qui soutiennent ce point de vue.

L’ubiquinol est également important pour la protection cellulaire. Comme mentionné précédemment, l’ubiquinol est l’un des plus puissants antioxydants liposolubles connu qui est produit au sein de votre propre corps. Un certain nombre d’études publiées au cours de la dernière décennie ont montré que notre état d’oxydation augmente de façon significative avec l’âge, même chez les individus sains. Le métabolisme est une affaire complexe, et il y a peu ou pas de solution miracle pour traiter la dégénérescence qui vient avec le vieillissement. Cela dit, un élément très important à ca est l’ubiquinol, puisqu’ elle est nécessaire pour la production d’énergie cellulaire, et joue un rôle important dans la protection cellulaire.

Ubiquinol pour les autres maladies chroniques

L’ubiquinol est également à l’étude pour un certain nombre d’autres maladies chroniques et même génétiques telles que le syndrome de Down. Une des caractéristiques du syndrome de Down est un état oxydatif élevé. Des études menées à l’hôpital pour enfants de Cincinnati ont constaté que l’ubiquinol était en mesure d’apporter 80 pour cent des enfants avec le syndrome de Down, à des niveaux normaux d’oxydation en un à deux mois. Cela ne se produit pas avec les suppléments conventionnels de Coenzyme Q10, ni d’autres suppléments antioxydants thérapeutiques.

Selon le Dr Robert Barry, chef des affaires scientifiques de Kaneka Nutrients – le seul producteur d’ubiquinol dans le monde et le principal fournisseur de l’approvisionnement en Coenzyme Q10 pour les trois dernières décennies dans le monde – ils sont maintenant entrain d’effectuer un essai clinique de phase 2 pour évaluer les bénéfices cliniques à normaliser l’état oxydatif des enfants atteints du syndrome de Down . Il n’en reste pas moins que, quel que soit le résultat de ces études, la constatation initiale est un témoignage de l’efficacité même de l’ubiquinol en comparaison à la Coenzyme Q10 , en termes de réparation de l’état oxydatif lourd. D’autres études ont montré que l’ubiquinol a des effets positifs sur :

  • Les processus inflammatoires
  • Le choc septique ( qui est également associée à un dysfonctionnement mitochondrial )
  • La rétablissement d’ un arrêt cardiaque
  • La rétablissement d’un AVC
  • La maladie parodontale (y compris la gingivite et la sécheresse de la bouche )

Ubiquinol : Recommandations posologiques et les questions de sécurité

Une préoccupation commune par les producteurs de l’ubiquinol, les scientifiques, et les consommateurs, est de savoir si oui ou non, la suplémentation en ubiquinol peut affecter négativement la production propre de votre corps. Heureusement, plusieurs études ont montré que ce n’est pas le cas. Même à des niveaux très élevés d’ubiquinol – plus de milliers de milligrammes par jour pendant une période de temps considérable – la production naturelle est restée inchangée. Le profil d’innocuité de l’ubiquinol est enviable en effet. Même à de très fortes doses, aucun effet indésirable ou des interactions médicamenteuses ont pu être trouvés ou signalés.

Ces considérations – ses profonds et bien documentés, avantages pour la santé, ainsi que son profil de sécurité – font d’une supplémentation en ubiquinol une évidence. Si un régime alimentaire et l’exercice représentent les pierres angulaires pour une santé optimale, il y a des preuves accablantes que l’ubiquinol peut mener vers une optimisation des niveaux d’énergie, de la qualité de vie et la longévité, même si vous mangez bien et rester en forme. En fait, l’un des avantages les plus impressionant de l’ubiquinol réside dans sa capacité à ralentir le processus de vieillissement. Ceci est ce qui motive certains scientifiques à commencer à prendre de l’ubiquinol.

Dans une interview, le Dr Barry a raconté un exemple particulièrement puissant des effets anti-vieillissement de l’ubiquinol. Des espèces de souris séléectionné car elle vieillisse très rapidement, ont été utilisés pour tester la Coenzyme Q10 et l’ubiquinol contre un groupe témoin qui n’a pas reçu de supplémentation. A la fin de l’étude, lorsque les souris étaient à un âge équivalent de 90 à 100ans en années humaines, les différences entre le groupe témoin et les groupes ubiquinol ont été spectaculaires. Alors que les souris de contrôle étaient près de la mort, les souris ubiquinol couraient comme des souris adolescentes, et la seule différence pendant toute leur durée de vie est qu’elles prenaient de l’ubiquinol.

« Nous avons constaté que , dans à peu près toutes les études qui ont été menées sur l’ubiquinol ( et chacune est nécessairement une comparaison directe avec la coenzyme Q10 ), il y a un effet physiologique et métabolique très important observé avec l’ubiquinol que vous ne voyez pas nécessairement avec la coenzyme Q10 classique. Cette étude m’a convaincu qu’il y avait quelque chose de différent qui se passe avec l’ubiquinol «  , explique le Dr Barry.

Inutile de préciser que cela peut avoir des implications profondes pour les humains aussi. Encore une fois, si vous êtes sous un traitement à base de statine, vous devriez prendre au moins de 100 à 200 mg d’ubiquinol ou de Coenzyme Q10 par jour. Si vous n’êtes pas sous statines, la quantité de CoQ10 ou d’ubiquinol que vous pourriez avoir besoin dépend de la façon dont vous êtes malade. Au plus vous êtes malade, au plus vous en avez besoin.

Selon le Dr Barry, si vous ne prenez aucune forme de Coenzyme Q10 du tout et que vous êtes débutant avec l’ubiquinol, commencer par 200-300 milligrammes par jour . Dans un délai de deux à trois semaines vos niveaux plasmatiques seront généralement stabiliser à leur niveau optimal. Après cela, vous pouvez descendre à une dose de 100 mg / jour d’entretien. Cette dose est généralement suffisante pour les personnes en bonne santé. Si vous avez un style de vie actif, que vous faites beaucoup d’exercice, ou êtes soumis à beaucoup de stress dû à votre travail ou la «vie» en général, vous pouvez augmenter votre dose à 200-300 mg / jour.

Encore une fois, vous serez tout simplement entrain de reconstituer l’énergie cellulaire naturelle qui est utilisée à travers l’activité physique et / ou le stress, et à lutter contre la chute naturelle des niveaux de production qui viennent avec l’âge. Le plus souvent, surtout si vous vous sentez  » faible,  » vous ressentirez une différence dans les niveaux d’énergie lorsque vous commencerez à en prendre. Idéalement, il faudrait diviser la dose d’ubiquinol jusqu’à deux ou trois fois par jour, plutôt que de prendre tout cela à la fois, et cela se traduira par des taux sanguins plus élevés. Autres recommandations concernant la posologie, tels que présentés par le Dr Stephen Sinatra (un médecin certifié cardiologue, et un expert de premier plan dans le domaine de la cardiologie naturelle) comprennent :

  • Pour l’hypertension : 200mg / jour
  • Pour les athlètes de premier plan qui ont besoins d’une production d’ATP (énergie cellulaire importante) : de 300 à 600mg / jour
  • Pour une transplantation cardiaque une CHF sévère : de 300 à 600mg par jour en doses divisées.
  • Pour une arythmie : 200mg / jour
  • Pour un sportif typique : de 100 à 300mg par jour
  • Pour un prolapsus de la valve mitrale : une combinaison de 400 mg de magnésium et de 100 à 200 mg de Coenzyme Q10.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *